[Marketing] La stratégie de l’océan bleu : qu’est-ce que c’est ?

Cette théorie, défendue par Chan Kim et Renée Mauborgne part d’un constat simple : soit l’entreprise affronte directement ses concurrents, soit l’entreprise va tenter de se diversifier afin que la concurrence ne soit plus qu’indirecte. Explications.

Cette théorie, défendue par Chan Kim et Renée Mauborgne part d’un constat simple : soit l’entreprise affronte directement ses concurrents, soit l’entreprise va tenter de se diversifier afin que la concurrence ne soit plus qu’indirecte. Explications.

Océan rouge versus Océan bleu


Lorsque l’entreprise fait le choix d’affronter ses concurrents directement, on parlera d’océan rouge (en rapport avec la violence des actions commerciales).
L’entreprise est alors dans un marché dont elle connait normalement tous les tenants et les aboutissants. Ses concurrents également.

Dans ce vaste océan rouge, l’entreprise va alors chercher à capter de nouvelles parts de marché et donc de doubler ses concurrents.
Plus le marché est concurrentiel, plus il sera compliqué et coûteux d’y parvenir.

L’intensité concurrentielle va donc devenir sanglante : l’océan rouge est là.

Mais en sortant des sentiers battus…


Lorsque l’entreprise fait le choix de ne pas affronter directement ses concurrents mais de créer un nouveau marché, qui peut être parallèle au premier.
L’entreprise va donc s’inscrire dans une démarche de rupture avec ce qui se fait ailleurs ; cette démarche de rupture se faisant le plus souvent par le biais de l’innovation, qu’elle soit technique, technologique ou encore managériale.

En effet, les leaders des marchés sont souvent difficulté à « disrupter », à transformer, du fait de leur taille et de leurs habitudes de fonctionnement.

C’est toute la situation que nous pouvons constater actuellement avec les startups et les groupes de sociétés : ces derniers, de par leur taille, ne parviennent pas à être aussi agile que les startups : ils s’allient donc à ces dernières (voire ils en créent).

Ainsi, l’entreprise qui va sortir des sentiers battus devrait trouver une croissance plus aisée et créatrice de valeur, tant pour elle que pour ses clients.
La stratégie de l’océan bleu repose vraiment sur cela : l’innovation utile.

Quand passer d’une stratégie d’océan rouge à océan bleu ?


Un certain nombre d’indicateur vont naturellement pousser les acteurs d’un marché à opter pour des stratégies d’océan bleu, et notamment lorsque :
- Le marché est saturé par les offres : un grand nombre d’acteur sur ce marché
- Le marché est dirigé par « la meilleure offre tarifaire » au mépris de la qualité du produit ou de la prestation
- Le marché, saturé par les offres, ne parvient plus de lui-même à fidéliser ses clients.

Article rédigé par Romain Laventure

Directeur Juridique Ça Crée Pour Moi

Ça Crée Pour Moi, vos formalités juridiques 100% en ligne. Plus simple, plus rapide, plus économique.