Comment créer un restaurant ?

Comment créer un restaurant ?

Cuisinier expérimenté depuis plusieurs années, j’ai toujours été salarié. Aujourd’hui je souhaite ouvrir mon propre restaurant et pour cela je dois créer une entreprise.

Comment créer sa boite ? Quelles sont les étapes de création ? Quelle est la règlementation concernant l’ouverture d’un restaurant ? La première question à se poser est : est-ce que je créer ma société seul ou avec des associés ? En effet, cela aura une incidence sur la forme juridique de la société choisie. Je décide d’ouvrir mon restaurant sans associé, je me chargerai de la cuisine et je vais employer un serveur.

Quelle forme juridique choisir ?

J’ai donc le choix entre l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée), la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) et l’EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée).
J’élimine immédiatement l’EIRL car pour ouvrir mon restaurant je souhaite créer une société et non une Entreprise en nom propre.

La SASU : président assimilé salarié

Si j’opte pour la SASU, je serai président assimilé salarié, ce qui signifie que mes cotisations sociales seront à verser à l’URSSAF (environ 63% de ma rémunération) et que mon régime de protection social sera le régime général, c’est-à-dire le même régime que les salariés. Si je souhaite me verser des dividendes, les taxes les impactant s’élèveront à 15.5%.

L'EURL : gérant TNS

Si j’opte pour l’EURL, je serai gérant travailleur non salarié. Mes cotisations sociales seront à verser au RSI (environ 45% de ma rémunération). Mon régime de protection sociale sera celui des indépendants. Si je souhaite me verser des dividendes, le montant des taxes variera en fonction de plusieurs critères (capital, résultat…).

Le siège social

Il y a trois possibilités de siège social

Le choix de la forme juridique choisie, je dois décider du nom de ma société, du montant de son capital et de l’endroit où je vais la domicilier (siège social). Il y a trois possibilités de siège social : à mon domicile, via une société de domiciliation qui « loue » une adresse ou via un bail commercial. J’ouvre un restaurant, je ne peux décemment pas indiquer le siège social chez moi ou par la biais d’une société de domiciliation. J’ai trouvé un local commercial que je vais transformer en restaurant, je signe donc un bail commercial de 9 ans avec le propriétaire.

Le montant du capital social

Quel montant choisir ?

Concernant le capital, outre ma crédibilité, il définit également ma part de responsabilité dans la société. Il sera à déposer sur un compte de dépôt au moment de la demande d’immatriculation au Greffe du Tribunal de Commerce et sera bloqué jusqu’à l’obtention de l’extrait k-bis. Ayant beaucoup de frais à avancer pour l’ouverture de mon restaurant et notamment l’achat de matériel, j’opte pour un capital raisonnable à savoir 1000 euros.

L'artisanat : des règles spécifiques

Mon activité est-elle artisanale ?

Concernant mon activité de restaurateur, je dois me poser d’autres questions : mon activité est-elle artisanale ? Ai-je besoin d’une qualification ? Y a-t-il une réglementation spécifique ?
L’activité de restaurateur n’est artisanale qu’en cas de restauration à emporter. Si la restauration est uniquement sur place, l’immatriculation s’effectuera auprès du Greffe du Tribunal de Commerce et de la CCI (Chambre de Commerce et de l’INDUSTRIE), il n’y aura donc pas d’inscription à la CMA (Chambre des Métiers et de l’Artisanat). De plus, je n’ai pas besoin de qualification spécifique, en effet, le Greffe ne me demandera pas de justifier d’un diplôme ou d’une expérience de cuisinier.

Créer son restaurant : les conditions préalables

Il y a trois procédures à respecter pour créer son restaurant

- Dans un premier temps, il me faudra obtenir un permis d’exploitation qui permettra de bénéficier d’une licence (licence débit de boissons ou licence restaurant). Cette formation donnant lieu à la délivrance du permis d’exploitation est dispensée par des organismes de formation agréés, elle dure de 1 à 3 jours en fonction de l’expérience professionnelle.
- Dans un deuxième temps, un de mes salariés ou moi-même devra avoir été formé à l’hygiène alimentaire.
- Dans un troisième temps, 15 jours avant l’ouverture du restaurant, je devrai effectuer une déclaration écrite auprès de la mairie afin que celle-ci me délivre un récépissé.
Une fois mon dossier juridique complet et les formations effectuées, je vais pouvoir le déposer au Greffe du Tribunal de Commerce afin que celui-ci l’enregistre et me délivre mon extrait k-bis.
A partir de ce moment-là, je peux commencer à exercer.

Découvrez nos solutions pour créer votre entreprise en quelques clics !

Création SARL Création SAS Création SCI

  Imprimer

Ça Crée Pour Moi, vos formalités juridiques 100% en ligne. Plus simple, plus rapide, plus économique.