Création d’entreprise et allocations chômage : comment procéder ?

Création d’entreprise et allocations chômage : comment procéder ?

Les allocations chômages, moins connues sous leur vraie appellation « ARE » (Allocation de Retour à l’Emploi) vont avoir une vraie utilité lors de votre processus de création d’entreprise.

Présentation de l'ARE

Le contexte

De plus en plus de demandeurs d’emplois se lancent dans l’aventure entrepreneuriale, rejoins par les salariés désireux de tenter leur chance eux aussi.
Ça Crée Pour Moi va vous présenter les 2 principales mesures mises en place dans votre cas.
N’oubliez pas que le meilleur interlocuteur pour le calcul de vos droits et pour l’établissement de votre dossier reste votre conseiller Pôle Emploi !

Définition de l'ARE

Ce dispositif vous permet de continuer à bénéficier de vos indemnités chômage tout en travaillant de manière effective pour votre nouvelle entreprise.
- Vous ne vous versez pas de salaires : Vos allocations sont maintenues à condition de fournir à Pôle Emploi une PV de non rémunération (a minima jusqu’à la fin de vos droits à l’ARE) émanant de votre société.
- Vous vous versez un salaire : un abattement de 70% du salaire sera appliqué à votre ARE.
- Vous ne connaissez pas votre salaire à l’avance : une base forfaitaire s’appliquera et une régularisation aura lieu en fin d’année.

Le cumul de votre salaire et de l’ARE ne pourra jamais dépasser votre ancien salaire ayant servi de base au calcul de vos allocations chômage.
Note : si vous vous versez un salaire, nous vous recommandons de demander l’ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateur ou Repreneur d’Entreprise) afin d’obtenir une exonération de charges sociales la première année.
Sur la plan pratique, l’ARE est versée mensuellement.

L'ARCE, qu'est ce que c'est ?

Présentation de l'ARCE

L’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise, ou ARCE, est une aide versée sous forme de capital et pour partie dès le début de l’activité.

Qui peut en bénéficier ?

- Les bénéficiaires de l’ARE, mais qui n’en demandent pas le maintien au moment du lancement de l’activité,
- Les bénéficiaires de l’ARE, mais qui, du fait d’un délai d’attente ou d’un différé d’indemnisation, ne la perçoivent pas encore.

Comment en bénéficier ?

Le demandeur d’emploi doit impérativement faire une demande d’ACCRE.
Ce n’est que si celle-ci est accordée que l’étude de l’ARCE pourra être réalisée.

Quel montant ?

45% du montant des ARE restant dûes, après déduction de 3% au titre du financement des retraites complémentaires.

Ce montant vous sera réglé en 2 temps :
- Pour moitié au début de l’activité (ou à la date prévue d’ouverture des droits à l’ARE, si délai ou différé)
- Pour moitié 6 mois après le début de l’activité

Découvrez nos solutions pour créer votre entreprise en quelques clics !

Création SARL Création SAS Création SCI

  Imprimer

Ça Crée Pour Moi, vos formalités juridiques 100% en ligne. Plus simple, plus rapide, plus économique.